Comment entretenir son embrayage ?

embrayage

Publié le : 11 septembre 20225 mins de lecture

Elément assurant le transfert de puissance du moteur à l’arbre de transmission vers les roues, l’embrayage est au centre du mode de conduite des véhicules manuels. La liaison au sein de cette chaîne cinétique permet pareillement de réaliser les différents rapports de vitesses afin de maintenir un régime et accélération équilibrés, mais cette intervention récurrente est susceptible de causer des dégradations significatives sur le long terme. L’entretien du système d’embrayage est notamment indispensable pour éviter les usures prématurées, et l’opération doit être réalisée en tenant compte du style de conduite de l’automobiliste.

Embrayage : détecter les détériorations

  • Identifier les signes de dommages : l’embrayage est un dispositif prenant place entre le moteur et la boîte de vitesse, dont la fonction principale est de relayer la force motrice vers les roues de la voiture à travers le différentiel. Constitué de différents organes (pédale, disque, mécanisme et butée d’embrayage), celui-ci s’enclenche en effet lorsque le pilote appuie sur la pédale pour libérer le disque d’embrayage. Par ailleurs, ce positionnement contrôle directement le mouvement du moyen de transport en permettant d’entrer la vitesse souhaitée et passer graduellement l’énergie.
  • Pièces détachées : un embrayage défectueux présente également des symptômes rapidement remarquables afin d’éviter le déclin de la structure, et une réparation ou remplacement du bloc endommagé contribue à prévenir l’apparition de dégâts potentiellement irréparables sur d’autres constituants. Une défaillance de ces parties résulte sur une gêne mécanique et audible, des difficultés pour changer de vitesse ainsi qu’une surconsommation de carburant. Un contrôle au sein d’un atelier est donc impératif dans l’intention d’identifier les causes du dysfonctionnement. La recherche de pièces pour effectuer la réparation est généralement pris en charge par le garage effectuant l’action suite à leur possession des aptitudes et compétences nécessaires. Par exemple, un kit d’embrayage disponible sur des sites comme garage.deal2drive.com est utilisé par les professionnels dans le but de garantir la fiabilité du service tout en respectant le design du constructeur.

Contrôler les facteurs de corrosion externes

  • Les règles de conduite : la fatigue de l’embrayage peut être exacerbée par des conditions particulières (changement répété de régime dans un embouteillage, traction de remorque ou caravane, etc.) et l’automobiliste est tenu de s’adapter pour économiser celui-ci. En outre, la répétition de la phase d’arrêt et de reprise érode rapidement le disque d’embrayage lorsque la pédale est fréquemment enfoncée, et le conducteur peut alternativement attendre en point mort pour prévenir les patinages superflus. Dans ce cas, un embrayage hydraulique est plus résilient grâce la présence de liquide par rapport à un embrayage lié par un câble, toutefois, une purge périodique est obligatoire pour assurer son fonctionnement optimal. De plus, les passages brusques de vitesses doivent être prohibés pour maintenir ses qualités.
  • Lavages du moteur : le nettoyage du bloc moteur est nécessaire pour éliminer les effets de l’encrassement, mais le processus est aussi capable de réduire la durée de vie de l’embrayage. L’entrée d’eau est principalement responsable du blocage de l’axe de la boîte de vitesse, en rajoutant que l’infiltration peut contaminer la graisse destinée à la protection et fonctionnement du moteur et de l’embrayage.

Il faut d’ailleurs souligner que le lavage pour entretenir sa voiture doit être strictement effectué par un spécialiste sous peine de compromettre la durabilité de la voiture.

Considérer les recommandations du constructeur

Le carnet d’entretien d’un véhicule doit être suivi à la règle car ce dernier délivre des conseils d’entretien auto adaptés à chaque modèle. En occurrence, ce document indique la période à laquelle le processus d’entretien de l’embrayage devient indispensable en le basant sur la distance parcourue par le véhicule, et une omission des informations relatives à la maintenance résulte sur des éventuelles pannes. De ce fait, l’acquisition de pièces détachées auprès d’un concessionnaire peut devenir onéreux lorsqu’aucune vérification régulière est réalisée.

Plan du site